Greffes de cheveux : Comment faire des greffes de cheveux chez la femme ?

Comment faire des greffes de cheveux chez la femme ?

Pour les femmes, la perte de cheveux est souvent vécue comme un drame, alors qu’elle est plus ou moins tolérée chez les hommes. En cas d’alopécie, la greffe peut vous être une solution efficace et durable.

Si elle perd plus d’une centaine de cheveux par jour, on peut dire que la femme souffre d’alopécie androgénique, qui se caractérise par une chute de cheveux diffuse sur le sommet du crâne. Contrairement aux idées reçues, cette situation ne touche pas que les femmes ménopausées, mais peut apparaître à tout âge. Généralement, les causes en sont mal connues.

Quand envisager la greffe de cheveux ?

Parfois, on peut recourir à un traitement médical bien spécifique pour résoudre le problème de la chute des cheveux. Toutefois, lorsqu’un traitement ne fonctionne pas et que la situation traîne, cette situation provoque une grande souffrance psychologique chez la femme.

Propecia un medicament contre la chute des cheveux

Propecia un medicament contre la chute des cheveux

L’avantage de la greffe de cheveux est que cette méthode fait appel à une technique naturelle, dans la mesure où le patient utilise ses propres cheveux.

Les rares contre-indications sont liées à l’anesthésie locale. Le médecin spécialiste à l’obligation de faire respecter un délai de quinze jours de réflexion entre la première consultation et la greffe de cheveux effective.

En ce qui concerne l’intervention, il faut prévoir un budget de 3 000 à 4 000 euros.

Comment se déroule la greffe des cheveux ?

Il est à noter que la greffe des cheveux peut avoir lieu en cabinet et prend deux heures à deux heures et demie. Sous anesthésie locale, le spécialiste prélève à l’arrière de la tête une petite bandelette de 17 19 cm de long et de 5 à 10 mm de large, puis il referme la béance par des fils pour avoir une fine cicatrice linéaire.

Après, le spécialiste découpe la bandelette au microscope suivant des groupes d’un à quatre cheveux, qu’on les appelle « implants ». Enfin, le médecin pratique des micro-incisions de 2 mm de long pour insérer les implants dans la zone qu’il faut recouvrir. Grâce à l’élasticité de la peau, les bulbes sont emprisonnés et revascularisés.

En ce qui concerne les séances de micro greffes, elles se déroulent sous anesthésie locale ou générale légère.

Tout d’abord, le médecin spécialiste obtient les greffons de la zone arrière. Ensuite, il les prépare et les implante, un par un, dans la zone antérieure. Une fois l’intervention terminée, le patient peut se détendre avant de rentrer à la maison le jour même.

Il est à noter que plusieurs séances peuvent toutefois être nécessaires.

L’intervention se déroule en plusieurs étapes :

Perte de cheveux - greffe de cheveux femme

Perte de cheveux – greffe de cheveux femme

La préparation du patient pour une greffe de cheveux

Dans la salle de greffe, le médecin spécialiste procède au dessin des zones à traiter conformément aux souhaits du patient et réalise les clichés photographiques de la calvitie.

Ensuite, la zone de prélèvement à l’arrière de la tête est rasée sur une bande allongée d’environ 1 cm de largeur et sur une longueur d’environ 10 à 20 cm, et ceci en fonction du nombre de greffons prévus.

Le chirurgien ne rase les cheveux que sur la zone qui sera retirée, de manière à ce qu’elle soit totalement invisible à la fin de l’opération.

L’anesthésie locale 

En utilisant une infiltration douce d’un produit anesthésique local comparable à celui utilisé chez le dentiste, le chirurgien endorme localement la peau du cuir chevelu, située à l’arrière et sur le dessus de la tête.

Après quelques minutes, on ne ressent aucune douleur.

Le prélèvement de la bandelette

À l’arrière de la tête, la bandelette cutanée est prélevée par le chirurgien en un seul fragment et la plaie résultante est refermée à l’aider d’un fil résorbable qui partira tout seul.

Ne vous inquiétez pas, la cicatrice horizontale est très fine, hermétique et solide. Il est immédiatement invisible après l’opération, cachée par les cheveux voisins.

Cette étape peut durée une demie heure.

Piece capillaire femme

Piece capillaire femme

La préparation des greffons

Une fois prélevée, la bandelette est découpée manuellement de manière très précise en de multiples fragments, qui seront eux-mêmes redécoupés en micro greffons de 1 à 4 cheveux chacune.

Les unités folliculaires sont classées et groupées par ordre de grandeur dans une solution de conservation.

À la fin de la préparation des greffons, on a avec précision le nombre total de greffons obtenus.

La préparation de la zone chauve

A ce stade, le chirurgien prépare la zone chauve receveuse sur laquelle les greffons seront implantés.

Des incisions d’environ 1 mm sont réalisées sur la peau chauve.

C’est une étape très importante puisque la façon dont vont être effectuées les incisions va conditionner le résultat final de la greffe. Elle peut prendre trois quarts d’heure.

L’implantation des greffons

C’est la dernière étape de la greffe de cheveux, qui consiste à placer les greffons un par un dans chaque incision à l’aide d’une micro-pince très fine.

Chaque greffon est inséré en suivant l’axe de la fente en totalité dans la peau sur plusieurs millimètres de profondeur de telle sorte que seul reste visible en surface la partie superficielle du cheveu.

C’est l’étape la plus longue de l’intervention. Généralement, il faut une heure pour implanter 800 greffons.

La fin de l’opération

Une fois les greffons placés, le chirurgien réalise un petit nettoyage et un séchage.

Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de pansement ni bandage et vous pouvez vous recoiffer normalement.

On peut apercevoir sur la zone greffée de nombreuses petites traces d’impact légèrement rouges correspondant à l’emplacement des greffons.

Enfin, le chirurgien expliquera au patient des consignes qu’il faut suivre après l’opération.

 

Greffe de cheveux : une amélioration définitive pour la femme

Il faut savoir que les cheveux greffés ne repoussent pas immédiatement, et que le patient peut même observer quelques chutes autour de la zone transplantée.

Il faut donc attendre six à huit mois pour observer l’amélioration, voire une année après l’intervention du médecin spécialiste pour voir le résultat définitif.

Après une année, l’amélioration est définitive et la femme peut aller chez son coiffeur et faire normalement les couleurs qu’elle souhaite.